Nom espèce : ENTERIDIUM LYCOPERDON
(Bulliard) Farr
Nom français :

Synonymes: RETICULARIA LYCOPERDON - Bulliard
FULIGO LYCOPERDON Schumacher
RETICULARIA ARGENTEA (Pers.) Poirot

myxostelideae -> myxomycetes -> myxogastromycetideae ->liceales->tubiferaceae->->


Description: Enteridium du Gr. Enteron = intestins et lycoperdon = vesse de loup

Sporocarpes: Aethalium (sporocarpe dérivant de la totalité du Plasmodium, sans séparation en sporanges) généralement solitaire, pulviné jusqu’à 10 cm de Ø, de forme irrégulière, recouvert d’un cortex brillant argenté puis brun à la maturation des spores

Plasmode: blanc, devenant crémeux (comme du babeurre)

Stipe: pas de stipe

Hypothalle: persistent, d’abord blanc, fragile et cassant puis brun par les spores

Capillitium: Pseudocapillitium s’élevant de la base épaisse de l’Aethalium et formant de minces fils dans lesquels s’agglutinent les spores en grappes

Sporée: en masse, brun cacao, brun rougeâtre pâle sous LT (micro) généralement en grappes de 20 à 80 spores subglobuleuses, 8 – 9 μm Ø à bordure externe finement réticulée, lisse et avec des plages épineuses à l’intérieur.

Période de récolte: souvent dans les 6 premiers mois de l’année

Biotopes: sur les troncs morts mais debout d’Aulne, émergeant des trous de coléoptères, mais aussi sur troncs ou branches d’arbres couchés

Numéro espèce: 8256

Confusions: : avec certains Fuligo et même avec Mucilago crustacea lors d’un examen rapide et superficiel

Lieu de récolte: Dreux

Commentaires: reconnaissable par ses grandes fructifications pulvinées argentées (pas besoin de loupe pour les voir). Le cortex blanc renfermant une substance crémeuse puis chocolatée le fait ressembler à un chocolat dans son papier d’argent !


Auteur de la fiche: MLArnaudy